Invité RSS Invité

Invité
  • Verified user
  • Member on 22 July 2014
  • CDG, Male, 44 years old

PNC

Invité replied Translate

Bonjour

Quelle explication vous a été donnée concernant le retard ?
Il pourrait s'agir d'un problème météo qui pourrait demander impérativement un contournement et faisant perdre ainsi du temps.
Pour les repas, quelle que soit la compagnie, le choix ne peut être garanti et pour les personnes allergiques, il existe des repas spéciaux, bien souvent gratuits réservables sur le site de la compagnie.

Invité replied Translate

Bonjour

Fort heureusement, toutes les compagnies proposent désormais " les TV dans les sièges avec des jeux, de la musique, des films etc..."

En revanche, j'ai regardé l'espacement chez JetAirFly et les compagnies européennes.
Tant mieux si vous avez eu l'impression d'un espacement plus important, cependant, entre deux sièges (éco):
- JetirFly propose au maximum : 30 pouces
- Air France : 32 pouces
- Lufthansa : 31/32 pouces
- Sn Brussels : 32/33

Invité replied Translate

Bonjour,

"malgré un problème d'emplacements pour notre vol retour - que je critique fortement mais je ne pense pas que nous aurions été traités différemment chez une autre compagnie)."
Que s'est-il passé ? Lors de l'achat vous pouvez choisir votre siège et le confirmer lors de l'enregistrement disponible à partir de 30 heures avant votre départ par internet.


"Un retard d'1h20 à l'enregistrement pour une raison qui ne nous a pas été communiquée, partiellement rattrapé en vol. "
Dommage que la cause ne soit pas communiquée, cela permet de mettre une information sur un irritant ;-)


"Le commandant de bord était une dame, c'est assez rare pour être précisé."
De plus en plus de femmes sont CDB. Il arrive encore qu'il y ait quelques remarques misogynes mais de moins en moins !

"Nous avions également opté pour l'option "menu à la carte" et choisi le menu "Sélection" de Lenôtre (28€) : un vrai moment de délice (avec vrais couverts/verre/serviette) que nous n'hésiterons pas à renouveler ! Les repas spéciaux sont servis en priorité. Nous avons également eu un petit en-cas."
Grans succès des repas à la carte comme le votre.
Cela ne remet pas en cause la gratuité des repas servis à bord, ni des boissons (y compris champagne en éco)

"Il faisait par contre bien trop chaud dans la cabine (pire encore au retour)."
N'hésitez pas à le signaler au personnel de bord.
Il réglera la température en conséquence.

Invité replied Translate

Bonjour
La douane avant de partir, c'est un gain de temps appréciable (et qui peut atteindre facilement plus d'une heure) !
C'est un vrai + !
Pour le choix de repas, il arrive que le souhait soit indisponible car la majorité des passagers précédents ont choisi la même chose.
Economiquement il n'est pas viable d'emporter deux choix par passager.
Pour votre prochain vol, vous pouvez peut-etre commander un repas spécial (en général gratuit).
Cordialement

Invité replied Translate

Hop et Air France vont commercialiser sous une même bannière les vols France et Europe (sauf vols apports du hub de CDG)
L'harmonsiation est d'abord commerciale, désolé si je me suis mal exprimé.
Mais qui dit harmonisation commerciale dit également organisation du service.
Des clients ont ainsi pu tester une offre qui tend vers votre souhait sur certains vols à destination de Montpellier.
(plateau repas payant qui ne se substitue pas à l'offre actuelle, un peu à l'instar des plateaux Lenotre par exemple sur LC).

Invité replied Translate

"Cela ne privera pas de nombreux PNC de dire que le manque de choix de viennoiseries ou de journaux résulte de l'incivilité ou de l'inconstance des clients. "Nos lacunes sont la faute du client"."
Vous avez mal interprété.
Je n'ai jamais justifié les lacunes ou les irrégularités par la faute des clients, et il est juste de dire que chacun à sa part de responsabilité.
Le PNC, je suis d'accord, mais nous ne pouvons pas lutter contre certaines habitudes de clients.


"L'initiative que vous citez, si elle est globalement positive, comporte un risque: justifier les problèmes futurs en cabine par le fait qu'ils résultent du choix des clients."
Depuis quelques années cette notion est devenue obsolète. On ne justifie pas les problèmes, une fois de plus, par le choix des clients.
Dans l'exemple que je citais, choix du siège et des prestations, le choix était réel, tous les types de voyageurs sont intervenus et ce n'est pas le mieux disant qui a été choisi.

"Augmenter la culture client ne consiste pas à écouter un jour un groupe de clients et répondre à ses attentes, mais à écouter chaque jour tous les clients et répondre au mieux à leurs attentes"
Cela commence par cela.
Des groupes de travail a Paris et en Province ont vu le jour et nos clients ne sont pas tendres.
Ils s'expriment et leurs avis sont largement entendus.

" . Cela veut dire: plus de droits d'initiative donnés à des équipes non anonymes, dont on puisse reporter les efforts ou les manques, plus de personnalisation de l'offre, des circuits de décision plus simples et adaptés au contexte, la résolution des problèmes au moment où ils apparaissent et pas par un renvoi au service client..."
Nous sommes d'accord. C'est pourquoi il est demandé aux personnels des escales et au PNC d'OSER.
Et ça marche.
Si pendant un temps, l'harmonisation était peut etre synonyme de banalisation aujourd'hui, tout en respectant le produit, on ose !
Cela se traduit par des attentions, des traitements spécifiques dont le net se fait l'écho.
Je viens de reçevoir une carte postale de clients que j'avais eu à bord.
Avant, cela aurait été perçu commune originalité, mais aujourd'hui la proximité qui nous est permise nous autorise ces rapports que nous n'avions pas forcément avec nos clients.

" Il y a chez Air France des cheffes de cabines attentives et dévouées, capables d'apporter bien des solutions, mais la plupart du temps cela relève de leur héroïsme personnel, pas d'une organisation pensée dans le bon sens. "
Les asiatiques sont tres dévoués, les américains sont... américains et nous avons la "French Touch"
Je souhaite vivement que l'héroisme dont vous parlez devienne une norme ou au moins une majorité.

"Permettez-moi de rappeler qu'on n'en bénéficiera pleinement que sur une partie de la flotte, ce que vous omettez de dire, m'accusant de bashing sans vous interdire de faire preuve d'optimisme excessif."
Si vous repremnez mon commentaire, j'ai pourtant bien dit que les vols Navette ne seraient pas concernés par cette amélioration.
Il ne s'agit que des vols alimentant le hub de CDG sur le réseau MC.
Aucune envie de cacher quoi que ce soit, ces infos sont disponibles sur le net.

" C'est un progrès trop lent effectivement, mais pas par rapport à moi uniquement comme vous l’indiquez: par rapport à ce que fait la concurrence, et par rapport au potentiel d'AF si la compagnie décidait vraiment d'avancer pour le client (en se libérant de ses intérêts partisans et lourdeurs historiques)."
Encore trop lent sans doute, mais bien plus rapide en terme de décision qu'il y à quelques années. on va dans le bon sens.



Je me réjouis que La Première soit bien notée, mais c'est corrélé à un positionnement plus élitiste que la First d'autres compagnies. Et le panel réduit (et peu représentatif) de ses clients ne peut imposer la façon de penser des autres clients.


"Je suis persuadé à tort ou à raison qu'il faut des clients qui s'expriment pour que cela change"
Vous prêchez un convaincu.

"Et malheureusement quelle que soit la manière d'exprimer la critique (polie, mielleuse, ironique, factuelle, passionnée, caricaturale...), il faut être itératif et excessif pour espérer une réaction"
Cela était peut être vrai.
J'ai l'impression pourtant que le clients qui souhaite critiquer (bon ou mauvais) peut désormais le faire sans être excessif.
Cela rend forcément le dialogue moins crispé.

"Si je pense que les passagers doivent s'exprimer, j'apprécie aussi sincèrement que les employés (et pas juste un service clientèle proceduré, blasé voire sous-traité pour recadrer les mécontents) participent à ce débat. Ça ne peut que faire avancer les choses, peut-être même parfois un peu plus vite."
Nous sommes d'accord.
Comme quoi :-)

Invité replied Translate

"Je ne vois pas du bashing anti Air France mais plutôt une frustration de ne pas voir Air France sérieusement innover pour essayer d'enfin contrer réellement la concurrence."
Dès le mois d'avril l'innovation sur les vols MC sera là, avec je l'ai déjà dit, de nouveaux sièges et de nouvelles prestations.


"Là, c'est vrai elle s'est lancée dans une nouvelle séries de mise à niveau (ou plutôt retour au prestation d'avant le service NEO) et c'est très bien, mais est-ce suffisant ? "
C'est justement pour se mettre à niveau et regagner la confiance des clients que cette offre est déclinée.

"Les nouveaux sièges seront visiblement mis en ligne uniquement sur les vols "La navette" au départ de Roissy, soit 49 appareils seulement (sur près de 130 Airbus 318 à 321). Donc encore une sacré différence de confort et un client perdu dès qu'il prend une correspondance après un de ces vols. "
Pour information, aucun vol navette ne sera équipé, car il s'agit, dans un premier temps d'une refonte de la flotte Moyen Courrier.
La navette étant un produit spécifique court-courrier uniquement, (domestique France) elle n'est pas concernée.

"La WIFI c'est très bien, mais seulement 2 appareils. Idem sur long-courrier, ça fait plus d'un an que le test est lancé et toujours pas de déploiement de prévu sur le reste de la flotte. Et le prix, plus cher que chez la concurrence pour le même système."
Les investissements sont couteux et le choix de la compagnie aérienne se fait d'abord sur le prix, la durée du vol et la prestation offerte (ou pas). J'ai entendu ce matin qu'une rame de TGV coutait 350 000 euros à équiper...

"Au niveau des prestations, jusqu'à 2H30 de vol, je ne peux pas manger les prestations étant intolérant au gluten.
Même si 2h30 sans manger et totalement faisable, une prestation payante comme chez EasyJet me permettrai de manger quelque chose. Pourquoi ne pas envisager un système comme chez Brussels Airlines, différents tarifs, avec l'un où la prestation n'est pas comprise et où on peut acheter en BOB."
Des test de prestation payantes ont et devraient avoir lieu.
Une harmonisation avec le produit HOP est en cours.


"Après, j'ai déjà participé à des pannels conso (hors aérien), on test les propositions, on donne notre avis mais après ça reste l'entreprise qui a le mot final. Et donc si elle est décidé sur un type de produit, elle va essayer de l'améliorer en prenant en compte les avis des testeurs mais c'est tout. Elle ne changera pas à 100% ça prestation."
Je me permets de vous contredire : le choix du siège est 100 % CLIENT, et les prestations sur Moyen Courrier sont 100 % CLIENT. Et pourtant, le choix était là, il ne s'agissait pas de choisir entre deux prestations mais parmi des dizaines de combinaisons possibles !

"Après, je ne sais pas mais je pense que l'ensemble des Airbus CC et MC sont équipés de la géovision.
Si c'est le cas, pourquoi ne pas sortir les écrans (du plafond) pour mettre ça. C'est tout bête et beaucoup de passagers aimeraient bien (d'après les avis traités)".
Question de cout. Les avions ne sont pas équipés. (sauf quelques A320) pour faire des vols longs sur le bassin méditerranéen.

"Je pense qu'Air France est vraiment bien sur LC en classe éco mais sur CC et MC, il faudrait qu'elle mette le paquet, qu'elle innove réellement car elle fait des petits progès mais malheureusement pas suffisants."
C'est en cours sur Moyen Courrier (avril) et l'hamonisation avec HOP sur CC devrait je pense donner de bonnes choses également !

Invité replied Translate

Bonjour

Pourquoi les bagages n'ont ils pas été enregistrées de bout en bout ?
Même s'il ne s'agit pas de la même alliance, il est probable que des accords soient conclus entre les deux compagnies utilisées.
(un TLS/NYC avec AF pour le 1er tronçon et Open Skies pour le second peut être enregistré alors que ce sont deux compagnies concurrentes et ne faisant pas partie de la même alliance).