Encore bien, mais je n'en ferais plus un modèle

Review of AirNapoleon about the flight Cathay Pacific QR5800 between Hong Kong and Doha on 15/07/2014 in Business
AirNapoleon CX / CPA HKG / DOH
Note: This review is about an experience that happened more than 3 years ago.

This review was originally written in French. Translate into English

Cathay Pacific a bonne réputation et c'est globalement mérité. En cabine Business, on n'est cependant pas au top de l'excellence. Il y a des défauts, surtout dans le repas servi à la cantinière. Mais ils sont compensés par une grande attention envers chaque passager et une constance dans la qualité de service. On comprend que certains veuillent atteindre ce niveau, même si ça demande beaucoup plus de professionnalisme et d'écoute réelle du client qu'on peut l'imaginer à Paris. Et que c'est un modèle pour devenir bon, mais pas pour être à la pointe.

L'expérience commence à l'aéroport. Moderne, fonctionnel, mais finalement industriel et impersonnel. Zone de check-in Business and First Cathay conçue pour un traitement de masse. Pas de priority lane au contrôle, qui reste donc un point noir à l'aller comme au retour. Choix entre des kilomètres de marche ou un shuttle automatique au sous-sol, avec une batterie d'escaliers roulants pour l'atteindre et le quitter... c'est un peu pénible. Mais quiconque a été dire bonjour au Tian Tan Giant Buddha dans la montagne voisine garde une image amusée des terminaux et des pistes vus depuis la télécabine Ngong Ping 360.

Vient ensuite le salon Business. Il y en a plusieurs pour Cathay dans l'aéroport, et aujourd'hui le plus proche de la porte d'embarquement est The Bridge, avec à droite le restaurant et le bar, à gauche la salle IT et les douches. On y mange relativement bien, avec des entrées froides, des soupes, des plats chauds et des desserts à l'occidentale (crème brûlée, tarte aux fraises...) ce qui est plutôt rare en Asie. Mais il y a aussi des fruits, des biscuits apéritifs, des chocolats, des cacahuètes, d'autres gâteaux, des trucs chinois à manger avec des baguettes sans regarder ni respirer... le tout étant réparti dans le salon dont chaque zone est décorée de façon unique.

L'embarquement est réglé avec minutie et l'accueil à bord impeccable sauf peut être que la boisson de bienvenue est offerte sans serviette et la serviette chaude sans support (à force de voyager avec Qatar, on a des exigences précises). Mais il y a de petites attentions particulières : aujourd'hui l'hôtesse me propose de prendre des photos de moi dans la cabine. Et bien sûr tout l'équipage en cabine connaît le nom des passagers Business.

La trousse de confort est banale (chaussette, chausse-pied, boules quies, masque sommeil, dentifrice et autres tubes à crème). Je suppose cependant que le "bon voyage" d'Agnès B. doit plaire.

Le siège est bien conçu. S'il fallait le reprendre ailleurs, surtout ne changez rien (sauf la tablette qui est trop petite). Les rangements sont intelligents, surtout celui pour les chaussures sous l'accoudoir mobile (je l'oublie toujours en fin de vol et cherche alors désespérément mes chaussures). Les commandes sont bien positionnées (facile d'accès sans qu'on risque de les manipuler indûment pendant le sommeil) et intuitives (surtout les gros boutons pour mouvoir le siège).

L'IFE tactile est à bonne distance (pour la vue et la manipulation, contrairement à Qatar où il fait parfois utiliser ses pieds tant l'écran est loin). En lit plat, l'espace pour les pieds est exigu, c'est bien connu mais globalement on dort bien et Cathay met à disposition une véritable couette (comme Delta avec son partenariat Westin). Enfin, les sièges "windows" sont très bien raccordés aux parois de l'appareil (A330). Les prolongements installés en épousent les formes tant et si bien qu'on gagne presque 10 cm de rangement à hauteur de la tablette, et autant pour le repose pieds, là où certaines compagnies laissent un interstice vide ou posent des joints en caoutchouc.

Le repas est par contre moins enthousiasmant. Horaire imposé, choix unique d'entrée (on se rabat sur la salade quand il ne plait pas), plat en ravier réchauffé. Le fromage et le dessert sont mieux présentés mais on est loin de la personnalisation offerte sur plus en plus de compagnies. Et Cathay choisit de servir qu'un repas sur ce vol de 9 heures : l'en-cas à l'arrivée est très faible.

Bref, le service Cathay reste bon mais il doit se moderniser pour intégrer les pratiques des compagnies du Golfe ou des services rénovés sur les américaines. Il paraît que c'est au programme, ainsi que de nouveaux sièges.

General
Overall rating
4 / 5
Value (price + quality)
3 / 5
On the ground
Check-in and boarding
2 / 5
On board
Comfort
4 / 5
Costumer service
3 / 5
Your opinion of security
4 / 5
Food
2 / 5
Share!
Was this review helpful?
4
3

Most read opinions about Cathay Pacific

By AirNapoleon, about Cathay Pacific, , close to Qatar, via its phone
Posted online by HappyFlight, on 16 July 2014
This review has been read 706 times
Flag this review
This review is also available in French.

Are you a representative of Cathay Pacific and would like to reply to this review or be notified by email when reviews are published about your airline company? Please contact us!

  • Décollage de HKG
  • HKG vu de la télécabine Ngong Ping
  • HKG vue de la télécabine Ngong Ping
  • Station intermédiaire Ngong Ping vue de HKG
  • Ambiance au salon The Bridge
  • Bakery au salon The Bridge
  • Espace de travail Carhay et bar au salon The Bridge
  • Autre ambiance au salon The Bridge
  • Crème brûlée au saoon The Bridge
  • Cabine Business Cathay
  • Cabine Business Cathay
  • Siège Cathay
  • Siège Cathay, accoudoir amovible et rangement à chaussures
  • Rangement à casque et commande intuitive du siège
  • Décollage
  • Trousse de confort Agnès b(on voyage)
  • Apéritif!
  • Entrée, manque de choix
  • Plat, manque de classe
  • Dessert, manque de goût
  • Siège en mode lit
  • Collation à l'arrivée
  • Jonction optimisée entre siège et paroi
  • Arrivée à Doha HIA (l'aéroport pas fini)

Add a comment

Read Cathay Pacific reviews