First à l'Anglaise

Review of AirNapoleon about the flight British Airways BA207 between London Heathrow and Miami on 14/07/2016 in First
AirNapoleon BA / BAW LHR / MIA
Note: This review is about an experience that happened more than 2 years ago.

This review was originally written in French. Translate into English

La Business de BA, avec ses sièges en tête-bêche, ne me plaît pas. Donc pour aller de Londres à Miami ce 14 juillet, ce sera la First, tout à l'avant du pont inférieur d'un jumbo aux couleurs de Sa Majesté.

Mais d'abord il faut rejoindre l'avion. Je viens d'un vol depuis CDG, dans un parcours standard en Business dont je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est l'excellence, certes usuelle mais néanmoins toujours agréable, du salon Cathay à Paris.

Arrivé au terminal 5, j'ai pris une correspondance en bus car le départ se fait du Terminal 3 à Heathrow. Le trajet depuis le T5 est long mais j'ai connu pire à Londres (T5-T4 par exemple). Ce qui pose problème est comme d'habitude à Heathrow le contrôle de sécurité où se déversent de flots de passagers surchargés qui bippent tous et bloquent le process. Le Fast Track est sans doute le pire car on y envoie, entre deux passagers fréquents, histoire de soulager les autres lignes, les cas les plus inexpérimentés (ceux qui voyagent avec une bouteille d'eau dans le sac, de la monnaie dans la poche, le téléphone dans l'autre, un parfum de 500ml, et bien sûr un canif qu'ils refusent de lâcher car c'est un souvenir de vacances). British devrait prévoir, à l'image d'autres compagnies sur leur hub, un parcours spécifique pour la First, qui permette de profiter de la Concorde Room du T5 et d'éviter la cohue. Mais on verra que la First de BA n'est pas aussi prétentieuse que d'autres : 14 passagers sur le vol (on est loin de l'exclusivité), un service fonctionnel (et distingué) mais sans exagération ni supériorité déplacée et un prix abordable (avec en plus l'été une offre d'upgrade).

A défaut de Concorde Room (le salon First d'Heathrow), je vais aux First Galleries du T3. Si les prestations sont identiques à celles des First Galleries du T5, c'est comme la Concorde Room un espace moins fréquenté donc plus agréable. Et la prestation du petit déjeuner anglais est assez généreuse.

Dans l'avion, l'accueil est impeccable et j'aurai un steward de grand standing, m'appelant par mon nom, bien sûr précédé de "Sir", capable de discussions intelligentes sur l'avion, le trajet, la destination, le champagne et le brexit. Service à l'anglaise donc, c'est à dire respect mutuel et dialogue entre adultes (bien préférable à l'esclavagisme du personnel ou l'infantilisation du passager que l'on rencontre sur d'autres compagnies).

Le siège n'est pas exceptionnel mais dispose d'une bonne table, d'un écran convenable, d'un volet à glissement latéral pour se séparer ou au contraire se rapprocher du passager voisin (je suis en zone centrale) et d'un vaste rangement latéral (quoique pas très accessible pour les sièges centraux). Il manque un petit espace de rangement personnel et le choix de films est limité.

On reçoit une trousse et un pyjama, tout étant brodé "First". Ainsi que des chaussons.

Le repas principal sera servi à l'heure que je souhaite, soit 3h après le décollage et donc plus tard que le reste de la cabine. Belle présentation, produits de qualité, service distingué. J'aime particulièrement la soupe. Salière et poivrière Peugeot.

Le siège se transforme en lit plat avec matelas et couette. J'ai bien dormi sur ce vol, les sièges étant protégés par de hautes parois.

Le rafraîchissement avant l'arrivée est proposé avec humour par le steward plus détendu : on approche de Miami et de sa plage.

Arrivée à l'heure et bagages First livrés en premier après une passage de frontière un peu lent en ces temps d' insécurité.

En conclusion : BA fait un bon produit et un bon rapport qualité prix sur ce vol First, que je qualifierais plutôt de Business+. Néanmoins c'était parfaitement adapté à mes attentes (un vol agréable et reposant pour débuter un WE en Floride).

Pour la suite : glace au dulce de leche à Downtown Miami le soir du vol, rires à Universal Studio Orlando le lendemain vendredi, baignades à Key West et Miami Beach le samedi et le dimanche, pour un retour au travail le lundi matin sur un vol Pokemon que je ne manquerai pas de décrire dans un autre avis WTF.

General
Overall rating
4 / 5
Value (price + quality)
4 / 5
On the ground
Check-in and boarding
2 / 5
Management of luggage
4 / 5
On board
Comfort
4 / 5
Costumer service
5 / 5
Your opinion of security
4 / 5
Food
4 / 5
Share!
Was this review helpful?
5
0
By AirNapoleon, about British Airways, , close to Paris, Île-de-France, France, via its phone
Posted online by Florian de What The Flight, on 11 August 2016
Flag this review
This review is also available in French.

Are you a representative of British Airways and would like to reply to this review or be notified by email when reviews are published about your airline company? Please contact us!

  • Siège et volet latéral
  • Salon FirstG T3
  • Avion
  • Siège hublot
  • Ottoman et écran
  • Trousse
  • Table dressée
  • Table dressée
  • Soupe
  • Entrée
  • Plat
  • Alternative
  • Fromage
  • Dessert
  • Mode lit
  • En cas d'arrivée
  • British jusqu' au bout
  • Landed in Miami

Add a comment

Read British Airways reviews