Politique étrange pour la classe vendue qui n'existe pas

Review of nashtags about the flight Alitalia 572 between Rome Fiumicino and Zurich on 03/01/2017 in Economy plus
nashtags AZ / AZA FCO / ZRH

This review was originally written in French. Translate into English

Lorsque j'ai acheté un Aller/Retour ZRH-GIG via Rome-FCO avec Alitalia, la compagnie m'a vendu un billet en Premium Economy.

Sur le récapitulatif du billet, les 4 vols entre Zurich-Rome / Rome-Rio et retour portaient la mention «Premium Economy». En revanche, les deux billets AR entre Zurich et Rome ne portaient pas la mention «Premium Economy» et portaient la mention Y sous la définition de la classe.

Si les deux vols transatlantiques en A330 ont été effectués en classe Premium Economy, les courts courriers entre Zurich et Rome, tant à aller qu'au retour, ont été effectué dans un Embraer 175 opéré par «Alitalia CityLiner».

Les Embraer 175 d'Alitalia CityLiner, d'après le plan des avions sur le site d'Alitalia, n'ont bien qu'une seule classe. Alors qu'à l'aller, l'avion n'avait aucun rideau et donc une seule classe entre la rangée 3 et la rangée 4, au retour, le siège occupé en 4F était en «classe économique». Pendant le vol, le rideau a été tiré et les passagers de la classe «supérieure» des rangées 1 à 3 ont reçu à manger et l'encas fut différent des rangées 4 et suivantes.

À l'embarquement, mon billet ne portait pas la mention «Premium Economy», mais ayant payé un billet dont toutes les références sur papier (et non sur le coupon de vol) portaient la mention «Premium Economy», je suis passé par la file SkyPriority, ce qui n'a posé aucun problème, l'hôtesse à l'embarquement voyant sur mon autre coupon du vol précédent la mention «Premium Economy».

Nous avons quitté le terminal à l'heure exacte prévue à savoir 8h55 et le décollage à 9h05 fut effectué en douceur. Un petit biscuit sucré sec a été servi ainsi qu'une boisson avant que l'avion n'amorce sa descente pour Zurich. Aucune information n'a été donnée en vol.

L'atterrissage fut également plutôt calme malgré blizzard et neige et -5°C à l'arrivée. Atterrissage 10 minutes avant l'horaire prévu et arrivée à la porte 5 minutes avant l'heure prévue.

À Zurich-Kloten, le débarquement s'est fait rapidement et les valises ont été distribuées rapidement. Quant au passage à la douane, ce fut une toute autre histoire, mais le tout n'est bien évidemment pas du tout imputable à Alitalia.

À part l'intrigue des deux classes, alors que les plans des sièges pour les Embraer 175 chez Alitalia CityLiner ne font pas mention de plusieurs classes et qu'à l'aller, également dans un Embraer 175, il n'y avait qu'une seule classe, vol sans histoire, rapide, ponctuel.

Personnel de bord absolument pas souriant ni très aimable, mais faisant le job'.

General
Overall rating
2 / 5
Value (price + quality)
2 / 5
On the ground
Check-in and boarding
5 / 5
Management of luggage
5 / 5
On board
Comfort
3 / 5
Costumer service
2 / 5
Your opinion of security
5 / 5
Food
1 / 5
Share!
Was this review helpful?
2
0
By nashtags, about Alitalia, , close to Paris, Île-de-France, France
Posted online by SERGE13, on 11 January 2017
Flag this review
This review is also available in French.

Are you a representative of Alitalia and would like to reply to this review or be notified by email when reviews are published about your airline company? Please contact us!

  • En phase de décollage, au-dessus de la mer.
  • En-cas.
  • En phase d'atterrissage à Zurich, juste avant d'entrer dans le blizzard.

One comment RSS Comments

SERGE13 replied Translate

AF a été la seule à créer une premium sur les vols européens, l'avion était partagé en trois cabine, puis l'a confondue avec sa business pour finalement la supprimer.
En fait, on vous vend du premium sur les courts courriers pour les miles seulement, et pas pour la cabine en elle-même.
C'est du foutage de gueule tout simplement. Lisez mon dernier avis sur Iberia, et vous comprendrez. Il faudrait saisir les tribunaux via les associations de consommateurs en vue de faire évoluer les choses. Aux USA, ce serait tout simplement impossible ce genre de pratique commerciale. C'est un scandale, voilà tout. Bien à vous. Serge

Add a comment

Read Alitalia reviews