Panettone de Noël

Review of AirNapoleon about the flight Aerolineas Argentinas AR1161 between Barcelona and Buenos Aires Pistarini on 25/12/2014 in Business
AirNapoleon AR / ARG BCN / EZE
Note: This review is about an experience that happened more than 3 years ago.

This review was originally written in French. Translate into English

Je suis arrivé tôt à l'aéroport pour récupèrer un bagage perdu par Air France sur un vol la veille, bloqué à CDG sans raison logique, puis livré à Barcelone dans la contradiction la plus totale, comme l'administration d'Air France est capable d'en produire.

L'enregistrement s'est donc fait très en avance et dans le calme, le passage sécurité aussi, d'autant qu'Areolineas Argentinas offre des accès VIP. Le salon international à Barcelone a perdu de sa grandeur, avec désormais des salades sous vide, des bocadillos huileux, quelques glaces bon marché et une vue sur le plafond (certes vaste et ondulant) de l'aéroport.

Aerolineas Argentinas a la réputation d'embarquer lentement et ce fut le cas en porte E70 : appel à 17:20, la queue se formant pour embarquer. Début des opérations à 17:50 : les familles avec enfant et les personnes à mobilité réduite sont invitées à descendre une par une en ascenseur jusqu'à l'avion. Ma procession est interminable mais visiblement pas suffisamment longue puisqu'on attend encore avant que la ligne Skypriority ne soit autorisée à embarquer.

A bord, la cabine brun clair ne rappelle pas les couleurs de la compagnie. On commence par retirer la couverture et le coussin, pour les mettre dans le rangement supérieur, comme sur tant de compagnies qui n'ont pas compris qu'on ne pouvait pas les utiliser dès le décollage car elles imposent de rester en position assise pendant le décollage (les bonnes compagnies les distribuent sur demande ou après le repas). Il y a aussi un journal pour deux, El Pais, daté de l'avant veille. La trousse - usuelle et unisexe - est distribuée. La boisson d'accueil est proposée sans serviette. Les sièges sont assez espacés pour fournir une position allongée agréable et présentent un système de commande sophistiqué qui offre quantités d'autres positions. Mais le système de divertissement est archaïque (écrans individuels mais films collectifs, sans menu, sans choix, sans option, sans information) avec des écouteurs bas de gamme ne diffusant pas la stéréo (il faut choisir entre écouter avec l'oreille gauche ou avec l'oreille droite). C'est l'inconvénient de partir de Barcelone : on récupère un vieux coucou.

Le système n'est allumé que très tard,car les films démarrent à l'allumage, qui ne peut donc se faire qu'en altitude de croisière. L'inconvénient est que la veilleuse au plafond est commandée par le système de divertissement, donc inactive sur tout le début du vol. Autant dire qu'on décolle dans le noir et dans la mauvaise humeur.

D'autant que le mauvais temps au dessus de l'Espagne puis la lenteur du personnel naviguant à démarrer le service ont laissé 50 minutes entre le décollage et le premier mouvement dans la cabine... quand finalement un passager s'est décidé à se lever.

Le reste du vol s'est heureusement mieux passé, avec un équipage finalement sympathique et attentif, et en tout cas conscient du niveau très moyen de la compagnie, assumant donc la prestation sans prétention, mais plutôt avec complicité et beaucoup d'écoute.

Dîner servi à la cantinière, avec un premier plateau pour l'entrée (avec couverts, condiments, pain chaud) ensuite distribution du plat (parmi trois choix) et enfin fromage plus dessert (mais sans pain ni choix) suivi du digestif/thé/café. C'est de la cuisine réchauffée de plats en sauce de cuisson, directement servis dans la barquette sans présentation : je reçois d'abord un véritable bol de soupe, tant il y a de sauce, et demande une cuillère : comprenant que le plat est vraiment imprésentable, le steward le remplace par un plat avec moins de sauce...
Je me retrouve donc, comme l'an passé vers le Brésil avec Air France, avec un repas de Noël standard, niveau cantine, de piètre présentation (malgré un nom de grand chef pour prétendre le contraire). Mais au contraire d'Air France qui n'avait rien prévu le soir même de Noël l'an dernier, Aerolineas Argentinas offre pour ce jour de Noël un Panettone avec quelques voeux personnalisés du chef de cabine.

Faute de système de divertissement, j'ai dormi tout le reste du vol, même si la température en cabine était un peu trop basse à mon goût. Position lit confortable, pas d'annonce audio (ni de contrôle par le PNC) en cas de turbulences, bouteille d'eau facilement accessible grâce à un intelligent porte bouteille, bar en vol minimaliste mais personnel présent pour apporter boissons et en-cas en cabine. Toilettes propres mais sans décoration. Réveil violent par un éclairage aux néons non progressif.

Le jus d'orange industriel et la serviette froide proposés au réveil sont compensés par un plateau déjeuner plutôt varié : on peut choisir sa confiture, le lait ou le yaourt avec les céréales, le type de viennoiseries... un peu comme chez KLM ou Turkish mais sans prise de la commande par écrit.

Le croque-monsieur change des usuelles pancakes et m'a particulièrement plu.

L'arrivée se fera avant l'heure prévue, dans un aéroport quasi-vide à 4 heures du matin. La récupération des bagages est un peu pénible car une très grande majorité des passagers a fait protéger sa valise avec un plastic vert à Barcelone, et moi aussi.

Moins de risque de vol ou de dégradation mais tous les bagages se ressemblent, d'autant que la livraison prioritaire n'est pas respectée, comme on le constate trop souvent chez Skyteam (les autres alliances sont en général plus respectueuses sur ce point).

J'ai ensuite un transfert par bus vers Aeroparque pour prendre une correspondance domestique, mais préfère transiter avec des amis pour boire le maté et visiter un peu Buenos Aires, Aerolineas Argentinas ayant mis le vol suivant à midi seulement (après l'avoir programmé à 8h, 18h, 13h, 11h... les changements d'horaires entre la date d'achat et le vol étant ici courants).

En conclusion, en se basant sur mes expériences et des discussions avec quelques passagers réguliers sur cette destination, la compagnie est moyenne mais de bon rapport qualité -prix, avec un service semblable à Air Europa, Iberia (un peu plus cher mais avec un service peu convivial) ou Air France (service semblable, meilleur IFE mais beaucoup plus cher et siège toboggan). British et Lufthansa sont conseillés par beaucoup pour rejoindre l'Amérique du Sud. À essayer la prochaine fois !

General
Overall rating
3 / 5
Value (price + quality)
3 / 5
On the ground
Check-in and boarding
3 / 5
Management of luggage
4 / 5
On board
Comfort
3 / 5
Costumer service
3 / 5
Your opinion of security
3 / 5
Food
3 / 5
Share!
Was this review helpful?
9
0
By AirNapoleon, about Aerolineas Argentinas, , via its phone
Posted online by HappyFlight, on 31 December 2014
This review has been read 149 times
Flag this review
This review is also available in French.

Are you a representative of Aerolineas Argentinas and would like to reply to this review or be notified by email when reviews are published about your airline company? Please contact us!

  • Départ pour l'Argentine avec une compagnie au nom imprononçable
  • Salon international à Barcelone
  • Prestations limitées
  • Avion en porte E70
  • Embarquement interminable
  • Cabine aux tons bruns. Couverture, coussin et journal prédisposés.
  • Napoléon prend ses aises
  • Contrôle de position ultra sophistiqué
  • Écouteurs ultra minimalistes
  • Trousse aux couleurs de la compagnie
  • Contenu standard
  • Entrée - plutôt bonne mais sans choix
  • Chariot de plats principaux - pratique pour choisir mais pas très appétissant...
  • Premier plat servi - beaucoup trop de sauce ! On dirait un plat Air France
  • Deuxième proposition : un peu plus correct
  • Fromage sans pain et dessert sans choix
  • Digestif et thé
  • Panettone de Noël
  • Au lit !
  • Porte-bouteille bien pratique
  • Mini bar minimaliste et sans présentation
  • Toilettes propres mais sans décoration
  • Lit confortable
  • Réveil sans charme ni ménagement
  • Petit dejeuner convenable
  • Croque-monsieur très réussi
  • Bagages verts - pas facile de retouver le sien

2 comments RSS Comments

HappyFlight replied Translate

Bonjour AirNapoleon,

Merci beaucoup pour ce nouvel avis plus que complet.

Effectivement Aerolineas n'est pas réputée pour la qualité de ses prestations, mais au moins si les PNC font le boulot dans la bonne humeur et sans renier les faiblesses de leur compagnie, c'est toujours un plus.

Pour la cabine, les sièges étaient full-flat ?

Pour le lounge à Barcelone, c'est celui à l'étage qui donne une vue sur le terminal et où ils font payer la douche ?

Profitez bien de votre voyage.

Bonne fêtes
Ben

Add a comment

Read Aerolineas Argentinas reviews