Air France teste le wifi Orange

Review of AirNapoleon about the flight Air France AF7712 between Paris Charles De Gaulle and Nice on 05/02/2016 in Economy
AirNapoleon AF / AFR CDG / NCE

This review was originally written in French. Translate into English

Que dire d'un vol AF entre Paris et Nice ?

D'habitude rien sinon que les têtières sont rouge vif sur des sièges bleu sombre, que la prestation au salon 2F1, même s'il y a quelques efforts par rapport à une période minimalistique de la compagnie (déclin sans remise en question de 2004 à 2014), est pauvre et sans surprise (chiffonade, salade, fromage, yahourt, biscuits, chips : on se gratte pas trop la tête poir varier la formule et quitter un peu la routine trop usée pour être satisfaisante), comme d'ailleurs la collation à bord (le sucré-salé a remplacé la mère poulard par le père breton).

On notera aussi qu'en ces temps d'économie généralisée (pas de boisson individuelle mais un gobelet servi depuis des bouteilles), il est néanmoins possible d'avoir du citron, car le vol part de CDG. Dommage qu'il faille insister gentiment pour que l'hôtesse aille le chercher au galley : ça veut dire que des rondelles de citron sont préparées, chargées, négligées et jetées...

Enfin le message hivernal sur le rangement des bagages peut paraître un peu brutal mais reste le plus réaliste ("le vol étant plein ce soir et l'embarquement avancé, il n'y a plus de place dans les rangements : placez vos bagages sous le siège devant vous et si ce n'est pas possible nous le mettrons en soute").

Mais tout cela n'est que banal et habituel.

La vraie nouveauté, c'est que ce soir Air France propose le wifi en vol. Ça fait des années que la compagnie se tâte et que le magazine de bord auto-glorifiant en parle régulièrement comme si c'était acquis, ça fait des années qu'on a du wifi sur les vols intérieurs aux US, sur les vols long courrier des bonnes compagnies, et même gratuitement sur tous les vols de Norwegian. On peut donc s'interroger sur l'enthousiasme du marketing AF, qui a l'air de découvrir le wifi comme si c'était une révolution interplanétaire. Il a recouvert tout l'avion d'autocollants "Wifi On Board". Peut-être ont-ils acheté ces autocollants pour toute la flotte avant de comprendre que la réalité de la compagnie n'est pas si belle qu'elle veut s'en persuader. Car bien sûr un service wifi en vol n'a de sens que si on peut compter dessus à chaque vol, et pas juste sur un appareil expérimental...

Néanmoins c'est un immense progrès pour Air France qui enfin se décide (le plus dur dans cette compagnie semble en effet qu'elle arrive à se décider) et je ne voudrais pas paraître négatif sur ce progrès.

D'autant qu'Orange, qui apparaît comme l'opérateur du service, a bien fait les choses. Mail préalable au vol pour informer du service et proposer de l'acheter (on peut aussi l'acheter à bord et le prix n'est effectivement débité que si on l'utilise), connexion par un simple code reçu lors de l'achat, interface sympathique pour se connecter, zone gratuite de suivi des informations du vol (carte, altitude, horaire), liens vers des espaces d'information sur la destination... Il y a deux formules : internet (web et mail + direct tv) pour 5 euros par vol ou multimedia (films, séries, jeux HTML) pour 6 euros par vol, avec un grand choix de films. Il y a aussi quelques bugs : quand on achète les deux formules ensemble, le site d'achat plante (erreur 501) ; et quand on veut télécharger l'appli de lecture des films sur PC on est redirigé sur un mauvais site.

Pour les besoins de cet avis WTF et parce que je suis toujours bon client pour les nouveautés j'ai acheté et testé les deux formules, internet et multimédia (divertissements).

L'offre internet me semble bonne, même si la connexion (satellite) est un peu lente pour surfer mais parfaite pour traiter ses emails. Le tarif forfaitaire pour le vol est intéressant : ça évite de devoir sprinter comme sur les compagnies qui proposent une facturation par heure, ou de passer d'abord son temps à bloquer plein d'appli comme sur les compagnies qui facturent au volume. Il faudrait néanmoins que l'offre soit généralisée sur tous les avions et proposée directement lors de l'achat du billet pour être vraiment pratique.

L'offre de divertissement me laisse plus perplexe. Sur un vol Paris-Nice on n'imagine pas voir le tiers d'un film. Et payer 6 euros pour un vieux Friends me motive peu. Comme il y a une offre IFE gratuite sur long courrier, l'offre n'y aurait pas de sens (d'autant les titres proposés par Orange sont ceux des IFE AF ou très semblables). Reste donc le moyen courrier, mais la compagnie vient de rénover ses sièges sans y mettre de prise d'électricité...

On verra si cela se généralise et s'adapte. Une chose en tout cas m'a plu et j'espère que ce n'est pas juste une erreur de manipulation par l'équipage (qui a surtout exprimé son inquiétude sur les effets des ondes sur sa santé quand j'ai posé la question) : le service wifi est resté ouvert de porte à porte, donc à l'arrivée dans l'avion, au décollage, en vol, à l'atterrissage.
Ça change du service ouvert uniquement au dessus de 10.000 pieds.

Le vol pour Nice avec Air France ne s'est donc pas révélé un trop mauvais choix. Je l'avais retenu pour des questions d'horaire plutôt qu'Easyjet, qui est plus rapide à embarquer et plus pratique si on veut manger (le sucré-salé imposé d'Air France, même s'il varie un peu plus désormais, reste le symbole de l'immobilisme de la compagnie). Je constate que la compagnie nationale s'est remise à avancer sur les points techniques (siège, collation, wifi...). Reste à présent à évoluer sur la culture client, pour passer de l'arrogance au service, pour dialoguer et personnaliser (oublier de penser réglementation mais se tenir à une ligne de conduite permettant plus de souplesse et d'intelligence dans la gestion des passagers), pour quitter cette image désormais contre-productive de la compagnie qui sait tout mieux à l'avance et devenir celle qui se remet en question à chaque instant..

Bref, au-delà du wifi, il serait nécessaire d'installer dans chaque avion un peu de connexion client, si Air France souhaite me voir revenir plus régulièrement sur ses vols.

General
Overall rating
2 / 5
Value (price + quality)
2 / 5
On the ground
Check-in and boarding
2 / 5
On board
Comfort
2 / 5
Costumer service
1 / 5
Food
1 / 5
Share!
Was this review helpful?
7
0
By AirNapoleon, about Air France, , close to France, via its phone
Posted online by Nicolas, on 8 February 2016
This review has been read 111 times
Flag this review
This review is also available in French.

Are you a representative of Air France and would like to reply to this review or be notified by email when reviews are published about your airline company? Please contact us!

  • Autocollant extérieur (porte de l'avion)
  • Indicateur et autocollant intérieurs
  • Publicité à bord
  • Publicité au salon
  • Utilisation en vol
  • Version sur téléphone
  • Carte sur mobile

One comment RSS Comments

BTA replied Translate

Bonsoir AirNap!
Dommage que la compagnie n'ait pu vous expliquer qu'ils sont à l'origine d'une exclusivité mondiale et innovante, ils ont certifié leur système de manière à ce que le Wifi soit accessible du décollage à l'atterrissage. A l'avenir, plus ou moins proche, l'idée est d'offrir une experience seamless sans déconnexion depuis l'aéroport de départ jusqu'à l'aéroport d'arrivée, sans devoir se reconnecter, remettre ses identifiants, etc ce qui est parfois très pénible.
Apparemment la communication ne s'est pas faite avec le personnel commercial!

Add a comment

Read Air France reviews