La nouvelle Business

Review of AirNapoleon about the flight Air France DL1017 between New York Jfk and Paris Charles De Gaulle on 18/08/2014 in Business
AirNapoleon AF / AFR JFK / CDG
Note: This review is about an experience that happened more than 3 years ago.

This review was originally written in French. Translate into English

Ça fait désormais des mois, même des années, qu'Air France annonce qu'avec sa nouvelle cabine Business Best & Beyond, son nouveau slogan France is in the air, et sa French touch du luxe à la française, la compagnie reviendra au top du service aérien. C'est reconnaître à demis mots que les sièges toboggans dont sont équipés 99% de ses appareils ne sont pas au top. Mais il y a depuis juin un avion mieux que les autres.

Je suis tombé dessus plutôt par hasard : le retour de New Orleans (NOLA) acheté chez Delta était bien moins cher en passant par New York que par Atlanta, et c'est ainsi que j'ai réservé en Business sur DL1017 qui est aussi AF009.

Le vol part du Terminal 1 de JFK que je rejoins à pied et en passant par les parkings depuis Delta Domestics où est arrivé mon vol venant de NOLA. C'est un peu la pagaille au contrôle et je passe plus vite par la zone générale plutôt que Skypriority/Business/VIP complément embouteillé.

Le salon Air France à JFK est en rénovation. Mais ce n'est bien sûr annoncé nulle part ailleurs que sur la porte de celui-ci, qui invite à faire demi-tour pour rejoindre le salon Japan Airlines (JAL). C'est un vieux salon sombre et en plus il est bondé. Je m'enfuis et vais chez Korean Airlines (KAL) qui accepte assez facilement de m'héberger dans son salon (au titre de SkyTeam et parce que j'explique que le salon JAL n'est pas assez KALme : l'hôtesse aurait pu refuser si j'avais indiqué préférer l'offre de nourriture - qui est de fait plus généreuse - ou parlé de l'accès aux prises électriques - qui est préférable chez KAL - mais elle ne peut envisager de me renvoyer chez JAL si ça risque de me stresser).

L'embarquement du vol AF se fait avec 15 minutes de retard pour un départ à l'heure. C'est le moment de découvrir la nouvelle cabine. Ou plutôt les nouveaux sièges car le reste de la cabine n'a pas changé. On retrouve les habituels rangements à bagages et l'éclairage un peu blafard (alors que d'autres compagnies ont travaillé sur l'ambiance lumineuse avec des effets de couleur ou de passage progressif jour/nuit).

Il serait incorrect de prétendre que le nouveau siège full flat, full access, full privacy copié de Cathay Pacific n'est pas un énorme progrès par rapport aux NEV toboggans (pas full horizontal) où il faut choisir entre marcher sur son voisin (hublot) ou se faire marcher dessus (couloir).

Le nouveau siège a en effet de sérieux avantages.
Il est enfin plat en mode lit comme on peut l'attendre d'une compagnie qui se veut convenable.
Il a une console latérale spacieuse, avec une armoire de rangement bien pratique, comme chez Cathay (même si elle s'ouvre difficilement et n'a pas d'étagère intérieure mais des élastiques dont je n'ai pas bien compris l'usage). Elle comprend un miroir comme chez Cathay.
Il a un accoudoir mobile (haut-bas) comme chez Cathay.
La table est particulièrement facile à déployer et d'une bonne superficie, ça c'est mieux que Carhay et plutôt une bonne surprise.
L'écran est grand et tactile, avec une télécommande également à écran tactile sur laquelle on peut afficher le plan de vol, comme dans plein de compagnies avec des sièges récents.
L'écran est bien situé : sur d'autres compagnies il est dans le dos du passager avant (donc pas visible si on ne le déploie pas), là il est à l'arrière de l'armoire du passager avant, ce qui me semble plus ingénieux pour optimiser l'espace.
Il y a une lampe de lecture originale qui s'allume dès qu'on la met en position de lecture.

Néanmoins il y a aussi quelques manques.
D'abord il n'y a pas le rangement à chaussures qu'on trouve sous l'accoudoir chez Cathay. Le seul espace de rangement (hors l'armoire mais je ne vois pas pourquoi on y mettrait ses chaussures, avec les écouteurs...) est sous l'ottoman mais il est spécifiquement indiqué qu'il y est interdit d'y stocker des affaires. Pourquoi ? Surtout que personne ne le respecte.

Ensuite, les écouteurs sont décevants. J'espère qu'AF les améliorera lors des remplacements.
Je pense aussi que les parois de séparation des sièges centraux, qui se clipsent/déclispent (plutôt que de s'abaisser/se soulever) sont une erreur : pas épaisses, pas solides, pas pratiques (il faut aller les ranger dans les racks).

Enfin et surtout, le siège n'est composé que de deux parties mobiles : il manque le repose-pied présent chez Cathay. C'est dommage car il est agréable d'avoir les jambes soutenues. Pour palier ce point il est possible d'avancer horizontalement le siège et faire reposer ses pieds sur l'ottoman. Mais alors on a le nez sur l'écran et on ne peut plus déployer la tablette.

Et ce modèle en deux plans avec des boutons de contrôle simplifiés (quoique de mauvaise finition donc peu maniables) conduit à des positionnements intermédiaires pour le siège (entre la position de décollage-atterrissage et celle de lit) assez inconfortables. Le dos s'abaisse trop vite et on a donc le haut du corps penché comme sur un transat de plage où il n'y aurait que trois encoches : droit, plat ou diagonale. Si la position lit est tout à fait agréable, je n'ai pas trouvé de position assise confortable - j'ai donc voyagé siège redressé en mode décollage.

Le système de divertissement (IFE) a un interface de navigation revu avec l'information répartie dans des carrés et rectangles comme dans Windows8. C'est moderne, mais il n'est pas toujours facile de trouver ce qu'on cherche et surtout les traductions sont partielles (en néerlandais une partie des menus et en anglais, en français ou en allemand !). La flight map avec vues latérales ou cockpit est assez réussie. Enfin le visuel "Air France touch" régulièrement diffusé sur l'IFE est sans doute un clin d'oeil au patron de la compagnie, qui insiste tant sur cette fameuse/fumeuse french touch qui fera naturellement d'Air France la meilleure compagnie au monde.

Si le siège est globalement au niveau des meilleures compagnies (sauf qu'il manque le pyjama et une couverture convenable, et il faudra une fois pour toutes que le PNC AF admette que non, le pyjama ce n'est pas qu'en First, il y a des compagnies qui l'offrent en Business également) le service reste inchangé et très en deçà de ce que propose la concurrence du Golfe, d'Asie et même US.

D'abord l'accueil est totalement impersonnel.
Chacun va s'asseoir sans salutation nominative sur son siège trop chargé : coussin, couverture et cintre... et oui, il y a toujours le foutu cintre avec lequel on doit la plupart du temps voyager (quand on ne s'assied pas dessus) car le PNC oublie de venir le prendre (pourquoi ne pas simplement venir avec le cintre quand un passager donne sa veste ?).

Le PNC étant majoritairement à l'entrée de l'avion et pas dans la cabine, on reçoit tardivement une boisson d'accueil dans un verre pré-rempli et à prendre dans un bac blanc sans serviette (si, si il y a des compagnies qui vous servent le verre individuellement). Il y a du champagne (je pensais qu'AF ne payait pas les taxes US pour distribuer de l'alcool au sol ?) mais il est trop chaud. Et on écoute les annonces trop nombreuses du commandant, de chef de cabine principale et de la chef de cabine Business qui seraient mieux en cabine qu'au micro.

Ensuite le service repas est bas de gamme. Pas d'apéritif. Un plateau avec entrée et dessert servis simultanément (pourquoi à minima ne pas distribuer le dessert avec le café/thé) sans aucun choix et distribué depuis un antique trolley mode cantine d'école. Les compagnies évoluent vers un menu à la carte et un service à la demande apporté individuellement, pas Air France qui pourtant prétend viser l'excellence de service.

Aujourd'hui la mangue est en promotion : c'est donc homard avec morceaux de mangue et dessert mollasson à la mangue (d'autant plus mollasson qu'il a attendu avec moi les 27 minutes entre le dépôt de plateau et le jeté de plat principal). Y'a vraiment un grand Chef étoilé qui fait les menus ?

Pour une fois le plat principal est correctement présenté. Mais que fait le pot en alu au milieu du plat ? C'est la sauce. Ailleurs on demande si le passager veut de la sauce et on sert en conséquence. La PNC sent bien que ça cloche et rattrape le coup en proposant un choix de moutardes. Car le service n'est pas nul du fait des PNC - au contraire - mais à cause d'un protocole trop rigide, mal pensé à Roissy par des gens qui ne vivent pas dans des avions et qui interdisent toute personnalisation.

Alors que secret pour être parmi les meilleures compagnies c'est l'innovation et la personnalisation. Être capable de surprendre positivement chaque passager.

Le petit déjeuner est frugal : fruits et mini viennoiseries trop sèches. Pas de plat chaud de type omelette ou pancakes. On est très loin de l'excellence. Mais de toute façon on n'y fait pas trop attention car la queue s' organise pour les toilettes : 2 wc seulement pour 40 passager - il a bien fallu rogner de la place quelque part avec ces nouveaux sièges qui prennent plus de place.

La serviette chaude distribuée avant d'atterrir vient trop tard (je la préfère au réveil) et sans coupelle (si, si il y a des compagnies qui la présentent sur une coupelle). Tout comme la chef de cabine Business qui se décide à venir parler aux passagers en fin de vol. Pas idéal pour faire connaissance.

En conclusion, Air France a évolué comme Air Berlin depuis l'entrée d'Etihad au capital : il y a un gros investissement sur les sièges plats mais le service est approximatif type low cost (AB par naissance, AF par déclin). Je pense que la montée en gamme du service Air Berlin se fera rapidement mais directement sous la houlette d'Ethiad. L'histoire dira ce qu'il en sera pour Air France une fois tous ses avions équipés Best and Beyond et ses courts et moyens courriers passés sous HOP!

General
Overall rating
2 / 5
Value (price + quality)
2 / 5
On the ground
Check-in and boarding
1 / 5
On board
Comfort
4 / 5
Costumer service
2 / 5
Food
2 / 5
Share!
Was this review helpful?
119
41
By AirNapoleon, about Air France, , close to Morocco, via its phone
Posted online by HappyFlight, on 21 August 2014
This review has been read 1317 times
Flag this review
This review is also available in French.

Are you a representative of Air France and would like to reply to this review or be notified by email when reviews are published about your airline company? Please contact us!

  • La french touch....
  • La nouvelle cabine Best & Beyond french touch
  • La nouvelle cabine Best from Behind french touch
  • Et le service dépassé au trolley - cantinière
  • Détail du siège - pas très accueillant avec le cintre qui fait mal quand on s'assoit dessus
  • Détail de l'armoire - pratique
  • Détail des écouteurs - légers
  • Détail de l'écran - carrés windows8
  • Zoom : la traduction en néerlandais est mal faite - ici de l'allemand au dessus de la photo de...
  • Détail de la télécommande
  • Nouvelle trousse offerte
  • Impression générale de la cabine et vue sur la séparation amovible entre sièges centraux
  • Les sigles Fasten Seat Belt sont étonnamment répartis
  • Le seul rangement disponible est sous l'ottoman, et on ne peut rien y déposer
  • Tiens, un cintre oublié... pourquoi mettre ces trucs sur les sièges c'est dangereux et...
  • Allez on mange - à droite l'entrée (homard à la mangue) à gauche le dessert (molasson à la mangue)
  • Le plat n'est pas trop mal présenté mais le truc en alu dans l'assiette fait mauvais genre
  • A présent on dort - full flat et gros oreiller, couverture jolie mais trop fine
  • C'est un vrai full flat mais le siège n'a pas de repose pied
  • Aussi la position intermédiaire est-elle inconfortable (transat diagonale)
  • Surtout que les boutons de commande sont simplifiés donc le contrôle limité
  • Perit déjeuner frugal
  • Et arrivée à Paris
  • Est-ce que le nouveau siège suffira à regonfler Air France ?

11 comments RSS Comments

SERGE13 replied Translate

Je n'ai jamais prétendu que ce Monsieur travaillait pour une compagnie aérienne. Mes propos ont été déformés. Je lui dis simplement qu'il est facile de juger lorsqu'on ne paie pas son billet d'avion, qu'il doit se déplacer pour son travail. Voilà tout. Bien à vous.

The user who posted the review has replied. Translate

Bonjour Serge

Je ne sais pas d'où vient cette idée que je ne paierais pas mes billets. Je les.paie au prix normal.
Par ailleurs il me semble utile d'être critique si on veut que les choses avancent. Il serait incorrect de recopier - comme le font trop de journalistes ou de passagers qui n'ont pour point de comparaison que Easyjet et Ryanair - les commentaires autoglorifiants que la compagnie diffuse dans ses communiqués de presse. Air France progresse sur son siège. Espérons que la compagnie saura aussi revoir son protocole de service - même si on connaît les résistances au changement dont souffre la compagnie.

Hugeek replied Translate

La dernière photo est véridique...
J'aimerais reussir à convaincre ma mère qu'il n'y a pas Air France dans la vie, pour notre prochain voyage aux USA pour elle c'est Air France ou rien... Mais bon on peut pas lui en vouloir, quand on ne s'y connaît pas dans le milieu on se fie au marketing :(

The user who posted the review has replied. Translate

Bonjour Serge.
Je ne vois pas d'où vient cette idée que je ne paierais pas mes billets. Le vol en question a été payé de ma poche, je rentrais de la Nouvelle Orléans et du Texas où j'ai passé quelques jours de vacances.
Étant chef d'entreprise PME je peux vous dire que je connais le prix des billets tant à titre privé que pour le "travail". Et si parfois un client "paie" votre billet, c'est en général parce qu'il faut travailler avec lui pendant le vol, voyager sur des horaires étendus. .. bref ce n'est pas un cadeau.
Je considère donc que le débat sur la raison d'un voyage pour être en droit ou non d'avoir un avis sur le rapport qualité/prix du vol est un mauvais argument.
Enfin il me semble effectivement nécessaire de formuler un avis critique sur Air France quand d'une part trop de journalistes - invités de la compagnie - se contentent de recopier dans leurs articles le communiqué de presse du service marketing ; quand d'autre part beaucoup de passagers français ont pour seuls points de comparaison Easyjet et ryanAirr.

airelle replied Translate

Bonjour,

Tout d'abord, j'ai été surprise et peu motivée pour lire la totalité de votre critique... (encore un business qui se plaint de tout !!) puis on s'y laisse prendre... à tel point que j'ai été prise de fou rire en lisant l'anecdote du cintre qui revient 2 fois (c'est sûr que cela doit faire mal au dos si on s'assoit dessus !!), le dessert mollasson, le détail des boutons, des cloisons de séparation et pour finir cette photo de l'avion gonflable et son commentaire qui fait écho aux nouveaux sièges sensés redorer la réputation du confort chez Air France...
J'en ai pleuré de rire... merci pour cette partie de rigolade !

Riri788 replied Translate

Encore vous? Je vais finir par penser que vous adorez cette compagnie. Pour ma part mon cher monsieur, je trouve ce siège confortable et bien pensée. Vous auriez sans doute fais mieux apres tout... Bien cordialement!

The user who posted the review has replied. Translate

Bonjour Riri788,
J'écris en effet régulièrement des avis sur WTF, mais pas plus sur Air France que d'autres.
Je ne suis pas très convaincu par l'offre d'Air France, et n'adore donc pas cette compagnie, qui me paraît moyenne (même si elle réinvestit actuellement après une période de fort déclin traduite dans ses comptes financiers comme dans le niveau de ses prestations). J'évite plutôt AF même quand je pars de Paris.
Je pense avoir donné un avis factuel et plutôt positif sur le nouveau siège. Il a d'indéniables atouts même si des éléments me déplaisent (écouteurs, volet de séparation, qualité des boutons, absence de repose-pied...).
Je n'aurais pas fait mieux car je ne conçois pas de siège ; mais d'autres configurations sur d'autres compagnies me semblent plus agréables. En particulier, pour l'équipement général de la cabine (lumière), les espaces de rangement ou les positions intermédiaires du sièges (entre décollage et lit).
Néanmoins, je pense que l'offre décrite (qui date de l'été dernier) est surtout mauvaise en termes de service (accueil limité, repas express, amenities faibles). AF a d'ailleurs annoncé des changements de sa signature de service, ce qui me semble indispensable. A voir, même si les annonces de changement ne me semblent pas suffisantes pour repositionner la compagnie sur un critère auquel je suis particulièrement attentif : la personnalisation.

Add a comment

Read Air France reviews